NBA en français

Recrue de l'année: LaMelo Ball prend les devants dans la course

#Ball
(NBA Getty Images)

Après s'être penché sur le repêchage de la NBA et avoir ciblé les joueurs les plus prometteurs de la cuvée, il est temps de suivre leurs premiers pas dans la grande ligue.

Après le premier mois d'activités, qui est le joueur le mieux positionné pour mettre la main sur le titre de Recrue de l'année?

Coup d'oeil sur les cinq principaux candidats jusqu'ici.

5. Patrick Williams, Bulls de Chicago

10.2 points, 3.8 rebonds, 1.1 passe
48.5% du terrain, 50.0% des trois points

Son meilleur match: 10 janvier c. les Lakers de Los Angeles (6-9 du terrain, 3-5 des trois points, 2 rebonds, 2 passes, 2 vols)

Quelque chose à savoir: Williams a fait partie de l'alignement dans les 13 matchs joués avec les Bulls, un changement significatif de rôle pour un joueur qui a amorcé du banc les 29 matchs joués à Florida State, où il a décroché le titre de Sixième joueur de l'année dans l'ACC.

4. Cole Anthony, Magic d'Orlando

10.3 points, 4.5 rebonds, 3.3 passes

Son meilleur match: 20 janvier c. les Timberwolves du Minnesota (5-7 du terrain, 3-3 des trois points, 7 rebonds, 3 passes, 1 bloc)

Quelque chose à savoir: Le tir in extremis d'Anthony pour vaincre les Timberwolves était le premier tir de trois points gagnant fait par une recrue de cette cuvée. Il a rejoint le garde des Celtics Payton Richards comme les deux seules recrues à avoir réussi un panier gagnant cette saison.

3. James Wiseman, Warriors de Golden State

11.6 points, 6.1 rebonds, 1.3 bloc
50.7% du terrain, 37.5% des trois points

Son meilleur match: 20 janvier c. les Spurs de San Antonio (18 points, 8-11 du terrain, 6 rebonds, 4 passes)

Quelque chose à savoir: Wiseman a 1.3 bloc par match, un sommet chez les recrues. Le joueur de centre partant a réussi au moins deux blocs dans huit de ses 15 matchs, étant le principal protecteur de l'anneau des Warriors.

2. Tyrese Haliburton, Kings de Sacramento

11.1 points, 5.1 passes, 2.8 rebonds, 1.2 vol
50.0% du terrain, 49.2% des trois points

Son meilleur match: 6 janvier c. les Bulls de Chicago (17 points, 7-15 du terrain, 3-7 des trois points, 7 rebonds, 6 passes, 3 vols, 0 revirement)

Quelque chose à savoir: Alors que les recrues sont généralement peu efficaces, c'est tout le contraire pour Haliburton. Avec des taux de réussite de .500/.492/.818, son pourcentage effectif de tirs (EFG%) de 63.7% est le neuvième meilleur de toute la NBA (pas seulement les recrues) pour tous les joueurs qui ont tenté au moins 100 tirs.

1. LaMelo Ball, Hornets de Charlotte

11.8 points, 6.8 rebonds, 6.1 passes, 1.5 vol
40.3% du terrain, 33.3% des trois points

Son meilleur match: 9 janvier c. les Hawks d'Atlanta (22 points, 9-13 du terrain, 3-5 des trois points, 12 rebonds, 11 passes, 1 vol, 1 revirement)

Quelque chose à savoir: De façon remarquable, Ball domine toutes les recrues pour les points totaux, les rebonds, les passes et les vols. Ses moyennes lui permettent aussi de dominer toutes ces catégories sauf celle des points, où il est deuxième derrière Anthony Edwards. Dans la victoire des Hornets le 9 janvier face aux Hawks, Ball est devenu le plus jeune joueur de l'histoire de la NBA à réussir un triple-double. Il est le seul joueur de sa cuvée à avoir réussi l'exploit jusqu'ici.

More from NBA.com

Toronto Raptors, London, Ontario, Oct. 2
Raptors to visit London, ON in October to unite against hate
NBA.com Staff
Jonquel Jones, DiJonai Carrington, Connecticut Sun, WNBA Power Rankings
WNBA Power Rankings: Contenders make way
Gilbert McGregor
Toronto Raptors rookie Scottie Barnes
Raptors rookie Barnes 'couldn't be happier'
Scott Rafferty
Tobias Harris, Ben Simmons, Joel Embiid.jpeg
Fact or Fiction: Pressing storylines facing 76ers
NBA.com Staff
Jaren Jackson Jr., Kevin Porter Jr. and Shai Gilgeous-Alexander are among the leading MIP candidates for 2021-22 NBA season
Our picks for this season's Most Improved Player
NBA.com Staff
simmons-embiid-nbae-gettyimages
76ers depth chart for 2021-22 season
Benyam Kidane
More News