NBA en français

La potentielle Équipe Canada a un bon début de saison

#Shai
Shai Gilgeous-Alexander [NBA Getty Images]

La saison 2020-01 de la NBA n'a pas été particulièrement réjouissante pour les partisans des Raptors jusqu'ici, mais pour les partisans de basketball canadien, il y a beaucoup de positif. De SGA à Jamal Murray en passant par Luguentz Dort, l'espoir de voir le Canada se qualifier pour les Jeux olympiques est bien vivant. Il devra pour ce faire remporter le tournoi, qu'il accueillera du 29 juin au 4 juillet à Victoria. Regardons comment les étoiles présentes et futures du pays performent après le premier mois d'activité.

Shai Gilgeous-Alexander

Nous devons commencer avec Shai Gilgeous-Alexander. Le Thunder est devenu son équipe à sa troisième année seulement dans la ligue et jusqu'ici il a prouvé qu'il était à la hauteur. SGA présente une moyenne de 21.6 points et 6.2 passes par match tout en maintenant un pourcentage d'efficacité de 50.8% du terrain et de 37.3% de la ligne des trois points.

Nous savions que SGA avait le potentiel d'établir des marques personnelles avec les nombreux lancers francs qu'il obtient, mais le fait qu'il y soit arrivé tout en augmentant son efficacité est impressionnant. Il a aussi démontré qu'il avait l'habileté de se rendre souvent à la ligne de lancers francs, forçant ses rivaux à prendre des fautes sur 14.6% de ses lancers tentés, ce qui le place dans le 91e percentile à sa position selon Cleaning The Glass.

Avec ces lancers supplémentaires vient une attention supplémentaire des équipes adverses, et jusqu'ici SGA a relevé le défi avec calme et brio.

Jamal Murray

Murray a explosé dans la bulle la saison dernière, et plusieurs espéraient que ces succès se transposent sur cette saison. Jusqu'ici, c'est le cas. Bien entendu, il ne faut pas s'attendre à ce qu'il enfile les performances de 50 points sur une base régulière, mais cette saison, nous avons vu Murray récolter plusieurs soirées de 30 points.

Murray a déjà trois performances de 30 points dans les 12 matchs des Nuggets auxquels il a participé cette année. Il avait marqué 30 points ou plus à seulement six reprises en 59 matchs la saison dernière.

La clé pour Murray n'est pas de réussir des performances étincelantes mais plutôt de trouver un niveau de constance, et avoir moins de performances ordinaires. S'il y parvient, les Nuggets seront de retour parmi les équipes aspirantes.

Andrew Wiggins

La barre du succès à atteindre pour Wiggins est beaucoup plus basse que lorsqu'il est entré dans le circuit il y a quelques années. Cela dit, il a bien joué avec Golden State pour débuter cette saison.

Wiggins présente des moyennes de 17.8 points, 4.5 rebonds et 2.4 passes, avec une moyenne de 38.6% de la ligne des trois points. Les chiffres offensifs sont bons, mais nous savons que Wiggins à son mieux est capable d'en faire autant dans son sommeil. Là où il se démarque est dans la zone défensive.

Il a frustré Kawhi Leonard, le forçant à ne réussir que 16.7% de ses lancers en deux matchs. Il a aussi tenu en échec CJ McCollum, qui avait un départ de feu jusqu'à ce qu'il se blesse, le limitant à 38.5% de réussite dans ses tirs lors des deux matchs des Warriors contre les Blazers. Nous voyons un Wiggins plus engagé défensivement qu'il ne l'a jamais été.

Il y a encore place à amélioration - et nous devons voir s'il peut maintenir le rythme toute une saison - mais donnons-lui le crédit qu'il mérite présentement.

Luguentz Dort

Dort a joué moins de 50 matchs dans sa carrière NBA, et il est déjà un des cinq meilleurs défenseurs de la ligue. Ce n'est pas normal.

Dort est si bon défensivement qu'il est devenu à lui seul un élément d'un rapport de dépistage. Comme d'autres grands défenseurs tel que Rudy Gobert, Anthony Davis et Ben Simmons, les attaques adverses doivent savoir où se trouve Dort et tenter de s'en approcher le moins possible.

En plus de ça, Dort produit offensivement. Le Montréalais présente une moyenne de 12.8 points par match avec un pourcentage d'efficacité de 46.0% du terrain et, plus important encore, de 43.1% de la ligne des trois points. Son pourcentage de réussite aux trois points va revenir sur Terre éventuellement mais le fait qu'il ait démontré qu'il puisse réussir ses longs lancers avec un haut volume de réussite montre que Dort a plus à offrir qu'une défensive imparable.

On a bien hâte de voir comment Nick Nurse et le personnel d'entraîneurs de Basketball Canada vont utiliser Dort face aux équipes adverses cet été, si Dort choisit de jouer.

D'autres joueurs dignes de mention...

Chris Boucher - Boucher a un incroyable début de saison. Notre collègue Scott Rafferty, de NBA.com, a déjà démontré le brio de Boucher en six statistiques-clé. Il s'impose présentement comme étant un des meilleurs grands joueurs canadiens du circuit.

Dillion Brooks - Le jeu de Brook a été inconstant cette saison, mais il joue sans peur et avec entrain, et il continue d'être au coeur du développement des Grizzlies, qui tentent de se faufiler en séries éliminatoires.

Brandon Clarke - Parlant de jeu inconstant, Clarke a changé quelque chose dans son tir et ce n'est pas pour le mieux. Ça tue son efficacité et ça donne l'impression qu'il pense trop avant chaque tir qu'il tente. Il a quand même des moyennes de 13.2 points et 6.1 rebonds par match, mais s'il n'en arrachait pas autant avec son tir, on se demande à quoi pourrait ressembler son efficacité aux trois points.

Nickeil Alexander-Walker - Nickeil est peut-être le Canadien qui travaille le plus fort dans la ligue. NAW est un junkie de basketball et vous pouvez être assuré qu'il maximisera tout son potentiel grâce à son travail. Il a l'opportunité de se faire valoir en Nouvelle-Orléans sous les ordres de San Van Gundy. Ses statistiques sont impressionnantes avec le temps supplémentaire qu'il reçoit, mais c'est particulièrement sur le plan défensif qu'il s'illustre.

RJ Barrett - La saison est encore jeune, mais ce qui retient l'attention du côté de Barrett, c'est son manque de constance avec ses lancers. Il doit y travailler pour débloquer.

Dwight Powell - Il est bon de voir comment se comporte Powell après une blessure au tendon d'Achille. Il semble être de retour à la normale, ce qui est une bonne chose pour les Mavericks et encore une meilleure chose pour Équipe Canada.

Karim Mane - Le dernier mais non le moindre, bravo à Mane qui a réussi un premier tir du terrain la semaine dernière face aux Celtics. Encore plus de travail et de paniers Karim.

More from NBA.com

Luka Doncic, Dallas Mavericks superstar forward
What Luka's next leap could look like
Gilbert McGregor
#Sabrina
Ionescu leads W’s most popular jerseys list
NBA.com Staff
siakam-ftr.jpeg
Siakam's foundation donates to children's hospital
NBA.com Staff
OG Anunoby, Pascal Siakam, Gary Trent Jr. and Malachi Flynn, Toronto Raptors
Raptors training camp roster breakdown
Gilbert McGregor
Fantasy Basketball injury updates.jpeg
Injury updates that will impact your draft
Kyle Irving
Middleton Holiday
Bucks depth chart for 2021-22 NBA season
Benyam Kidane
More News