NBA en français

À la découverte de Karim Mané

karim-mane
Karim Mane [FIBA]

La prochaine classe en vue du repêchage 2020 de la NBA qui doit avoir lieu le 18 novembre n'est pas aussi bien représentée que la dernière quant à ses étudiants canadiens.

Selon ce qu'avance Kyle Irving de NBA Canada, dans la plupart des projections en vue des sélections lors de l'encan, un seul nom revient lorsqu'il est question de l'Unifolié : le Québécois Karim Mané.

PLUS : Le Québécois Mané dans la mire de la NBA

Celui qui est pressenti pour être choisi par une formation du circuit Silver au deuxième tour est né à Dakar au Sénégal, mais il est venu vivre à Montréal à un jeune âge.

Mané a disputé deux saisons avec le Collège Vanier présentant un impressionnant dossier de 32-2 avec deux titres du RSEQ.

Le garde a compilé d'impressionnantes statistiques de 15,9 points, 7,9 rebonds et 5,4 aides par match lors de sa dernière campagne.

L'athlète de 20 ans a aussi représenté le Canada au Championnat du monde de la FIBA chez les moins de 19 ans en Grèce. Il s'est illustré avec 11,7 points, 4,4 rebonds et 3,1 aides par rencontre.

Mané a décidé de renoncer à son admissibilité pour une formation collégiale américaine afin d'être disponible pour le présent repêchage. Il a ainsi mis de côté des bourses d'études provenant de Kansas, Maryland, Marquette, Michigan State, Texas, Wake Forest et Xavier.

Kyle Irving décrit Mané comme un joueur qui est capable de se créer de l'espace grâce à son maniement du ballon. Sa créativité fait aussi en sorte qu'il est en mesure de bien changer le rythme du jeu pour attaquer le panier sans prévenir.

Avec une envergure de six pieds 10 pouces, Mané est excellent au rebond et il peut bloquer les lignes de passes pour réaliser des vols de ballon. Il peut aussi créer des opportunités pour ses coéquipiers.

En contrepartie, le Québécois de six pieds cinq pouces et 195 livres devra améliorer sa constance pour les tirs du centre-ville et à l'intérieur du périmètre. Il chercherait parfois à prendre des lancers difficiles et à forcer le jeu, entraînant des revirements.

Sans être une lacune, son jeu défensif pourra être amélioré lorsque vient le temps de défendre le joueur en possession du ballon.

Projection: choix de deuxième ronde.

More from NBA.com

Damian Lillard defends Anthony Davis
Active players on fringes of NBA 75 team
Kyle Irving and Scott Rafferty
Embiid Simmons
What's next for Simmons and the Sixers?
Kane Pitman
Portland Trail Blazers superstar Damian Lillard
Have Blazers done enough to break through?
Scott Rafferty
Michael Jordan
On this date: Jordan signs with Wizards in 2001
Yash Matange
Damian Lillard
Blazers depth chart for 2021-22 season
NBA.com Staff
LaMarcus Aldridge
NBA superstars who returned from retirement
Juan Estevez
More News